jeudi 20 novembre 2014

Musiques populaires ~ Musiques traditionnelles

Musique populaire

  • Musique qui s'adresse à un vaste public et se transmet par l'intermédiaire des médias.
  • Musique tonale et/ou modale.
  • Structure simple: par exemple la forme couplet/refrain, en variétoche notamment.
  • Musique transmise oralement, qui ne nécessite pas l'apprentissage instrumental ou solfégique poussé. La transcription écrite de cette musique ne rend pas compte de tout le potentiel de cette musique, car la partition occulte l'interprétation et les ornementations improvisées.
  • Même si elle est enregistrée en studio par des musiciens professionnels, elle est destinée à être mémorisée et rejouée facilement.
  • Sa diffusion auprès d'un très vaste public fait d'elle un objet de consommation, et la rend tributaire d'enjeux commerciaux parfois très importants: encore la variétoche, par exemple.
Vu qu'on comprend toujours mieux avec des exemples, et qu'on parle quand même de musique, voici un exemple sympatoche de musique populaire: Il s'agit de I pirati a Palermo de Rosa Balisteri.
https://www.youtube.com/watch?v=-9ZChxkj0e4
Bon, d'accord les paroles le sont moins...
 

Musique traditionnelle

     A la fois savantes et populaires, d'origines très diverses et anciennes, elles ont échappé à l'écriture et ont ainsi évité la fixation du répertoire: le chant grégorien tomba en décadence quelque temps après sa "mise en écriture".
Elles ont également échappé au processus de composition, ou complexification, enclenché dès le XIIème siècle et ont suivi la voie de la transmission orale, de génération en génération, se nourrissant à chaque génération d'apports nouveaux tout en transmettant ce qui leur était essentiel: si une musique est issue d'un pays où un jour la guerre éclate, elle ne va y rester indifférente, surtout si elle se transmet oralement.

Caractéristiques:

  • Musique à laquelle s'identifie une communauté culturelle, géographique, religieuse ou ethnique.
  • L'apprentissage et la pratique se développent en dehors des institutions scolaires, même si cette musique est savante.
  • Ces musiques utilisent souvent un son continu sur la tonique, appelé bourdon. (la tonique est la première et plus importante note d'une gamme dans le mode harmonique ou modal)
  • Elles présentent des techniques vocales et instrumentales variées, d'une grande richesse et très souvent virtuoses.
  • L'ornementation est très importante.
  • Ce sont des musiques les plus souvent modales, utilisant souvent des échelles défectives et des degrés mobiles.
  • Elles utilisent des micro-intervalles. (écarts entre les notes plus petits que sur le clavier d'un piano, mais qui peuvent se jouer à d'autres instruments ou être chantés.)
  • Le rythme et les accents sont souvent liés à la danse ou à l'idée de déplacement.
  • L'écriture rythmique peut être très riche et complexe: par exemple les rythmes "aksak" des Balkans, polyrythmie des gamelans à Bali, decîtalas de la musique indienne...que l'on verra peut-être plus tard!
Voici un exemple de musique traditionnelle, le chant séfarade. Françoise Atlan en est une grande interprète!
https://www.youtube.com/watch?v=tB8Cv1Y2N2Q

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    J'aime l'intro, le son est comme une cellule remplaçable, alors que la mélodie est un tout, c'est le lien qui se fou bien des sons sur lesquels il surf.
    Je l'ai mis en évidence avec l'application audio PianoBaul, et je suis heureux de voir que même sans outil, cela s'identifie.

    Cordialement

    RépondreSupprimer